Les endotoxines expliquées!

Articles Les endotoxines expliquées!

Les endotoxines sont…

Origine et structure chimique des lipopolysaccharides (LPS). A : bactéries à Gram négatif ; B : paroi cellulaire des bactéries à Gram négatif ; C LPS ; D : O-polysaccharide externe : E : polysaccharide R interne ; F : lipide A

Les endotoxines sont des composés toxiques d’origine bactérienne. Les endotoxines les plus connues sont les lipopolysaccharides (LPS), qui font partie de la paroi cellulaire des bactéries Gram-négatives (par exemple E. coli, Salmonella). Les LPS de toutes les bactéries Gram-négatives, commensales ou pathogènes, partagent la même structure chimique, étant un O-polysaccharide externe, un R-polysaccharide interne et une fraction lipidique A. Ce dernier est porteur de l’activité endotoxique des LPS et entraîne l’activation du système immunitaire. L’endotoxicité du lipide A varie selon les bactéries et dépend de plusieurs facteurs structurels.

Les endotoxines sont toujours et partout présentes!

Facteurs connus pour augmenter la perméabilité intestinale : antibiotiques, stéatose hépatique, transition alimentaire, stress thermique, agents pathogènes, acidose subaigüe du rumen, mycotoxines, sevrage.

Au cours de la division et de la lyse bactériennes normales, les molécules de LPS sont libérées de la membrane externe de la bactérie dans l’environnement, comme l’air, l’eau, le sol et le tube digestif (TGI). Le TIG des animaux de production est colonisé par divers microorganismes, dont une grande quantité d’espèces bactériennes formant la plus grande population du microbiote intestinal. Par conséquent, les endotoxines sont particulièrement abondantes dans l’intestin des animaux de production.

Le tractus gastro-intestinal est la source la plus importante d’endotoxines. Une fois que les endotoxines ont franchi la barrière intestinale, par des voies paracellulaires ou transcellulaires, elles déclenchent une réponse inflammatoire consommant l’énergie et les nutriments nécessaires à la croissance et à la production. Une barrière intestinale efficace est donc essentielle pour empêcher la translocation des endotoxines. Toutefois, plusieurs facteurs (par exemple, le stress thermique, les mycotoxines, les agents pathogènes, la transition alimentaire, le sevrage) sont connus pour augmenter la perméabilité intestinale, favorisant la translocation des endotoxines.

Les endotoxines induisent une inflammation

Une fois dans la circulation, les endotoxines induisent une réponse inflammatoire qui consomme beaucoup d’énergie et de nutriments au détriment de la production de viande, d’œufs et de lait. De plus, les endotoxines peuvent déclencher de multiples troubles métaboliques tels que la boiterie et la stéatose hépatique. Dans le pire des cas, des quantités élevées d’endotoxines provoquent un choc septique et même la mort.

Nouvelles stratégies pour protéger les animaux contre les endotoxines

Il ressort de la discussion ci-dessus que de nouvelles stratégies doivent être développées pour réduire les effets négatifs des endotoxines. En particulier, des mesures doivent être prises pour minimiser la translocation d’endotoxines dans le TIG. Cela peut être réalisé en renforçant la fonction de barrière intestinale et en réduisant à la fois la quantité et la toxicité des endotoxines résidant dans la lumière de la TIG.

Nutrex a développé un nouvel additif alimentaire innovant, EndoBan, en combinant différentes stratégies pour aider les agriculteurs et les usines de production d’aliments à contrer les problèmes liés aux endotoxines afin de protéger la santé de l’animal et d’améliorer ses performances.

Les références sont disponibles sur demande.

EndoBan®

Réducteur d’endotoxines

EndoBan® FT

Réducteur de toxines

Contactez-nous pour plus d’informations !