Les mycotoxines – une force à prendre en compte!

Articles Les mycotoxines – une force à prendre en compte!

Mycotoxines

Les mycotoxines sont des substances toxiques provenant du métabolisme secondaire de différents types de moisissures tels que le Fusarium, l’Aspergillus et le Penicillium. Les mycotoxines sont produites par les moisissures qui poussent sur les cultures dans les champs ou pendant le stockage des ingrédients végétaux. Bien que la prévalence des mycotoxines puisse être spécifique à une région en raison du climat et des conditions de stockage post-récolte, la contamination par les mycotoxines des denrées alimentaires et des aliments pour animaux est un problème mondial.

Parmi les centaines de mycotoxines connues, les aflatoxines (AF), l’ochratoxine A (OTA), les fumonisines (FB), la zéaralénone (ZEA) et les trichothécènes (DON, T-2, HT-2) sont considérées comme les principales mycotoxines dans la production animale. La variété des effets cliniques causés par les mycotoxines après ingestion va de la réduction des performances, à la suppression de la fonction immunitaire, aux dommages aux organes, à la réduction de la santé intestinale et aux problèmes du système nerveux et reproductif et dépend du type de mycotoxine, de son dosage et de l’espèce animale. Des pertes économiques importantes sont associées aux mycotoxines en raison de leur impact sur les performances des animaux.

Problèmes liés aux mycotoxines chez les volailles, les porcs et les ruminants

Volaille(s)

  • Immunosuppression
  • Réduction de la consommation d’aliments
  • Dommages intestinaux
  • Dommages au foie
  • Lésions buccales
  • Mauvaise qualité de la coquille des œufs
  • Mauvais plumage
  • Stéatose hépatique
  • Lésions rénales
  • Résidus dans les œufs de consommation

 

Porcs

  • Immunosuppression
  • Réduction de la consommation d’aliments
  • Dommages intestinaux
  • Dommages au foie
  • Oedème pulmonaire
  • Nécrose de l’oreille/queue
  • Syndrome de dysgalactie post-partum
  • Stéatose hépatique
  • Lésions rénales
  • Problèmes de reproduction
  • Boiterie

Ruminants

  • Immunosuppression
  • Réduction de la consommation d’aliments
  • Dommages intestinaux
  • Dommages au foie
  • Diminution de la production laitière
  • Déplacement de caillette
  • Altération de la fonction du rumen
  • Problèmes de reproduction
  • Boiterie
  • Résidus dans le lait

 

Échantillonnage

Les mycotoxines provoquent divers effets toxiques sur les animaux et c’est pourquoi il est important d’adopter de bonnes pratiques de gestion et de contrôle pour réduire leur impact. Ces pratiques comprennent un échantillonnage correct, des méthodes d’analyse rapides et fiables et la prise de mesures appropriées en fonction des résultats. L’échantillonnage est l’une des parties les plus cruciales, mais sous-estimées, de la détection. Les mycotoxines ne sont pas réparties de manière homogène dans les matières premières. Par conséquent, si des échantillons représentatifs ne sont pas prélevés dans différentes parties du vrac, les résultats seront très probablement négatifs pour les mycotoxines, ce qui générera un faux sentiment de sécurité.

Synergie

Un autre point important à garder à l’esprit est la présence simultanée de diverses mycotoxines dans les matières premières. La présence de plusieurs mycotoxines peut générer des effets additifs ou synergiques, rendant l’effet négatif sur la santé et la production plus important que la somme des effets individuels. En outre, l’exposition chronique à de faibles concentrations de mycotoxines entraîne des symptômes non spécifiques qui sont difficiles à suivre et à retracer jusqu’aux mycotoxines. Par conséquent, l’ingestion de multiples mycotoxines à faible dose peut entraîner des effets négatifs plus graves sur les performances des animaux et des pertes économiques plus importantes qu’une dose toxique aiguë.

Mycotoxines modifiées

Les mycotoxines modifiées sont des dérivés de mycotoxines produites par des moisissures ou formées par des plantes infectées dans le cadre de leur mécanisme de défense. En outre, la formation de ces dérivés peut également se produire par les processus de production d’aliments et par le métabolisme microbien. Une fois ingérée avec l’aliment, la mycotoxine modifiée peut être reconvertie en toxine parentale par le microbiote et le métabolisme de l’animal. Les mycotoxines modifiées présentent souvent une toxicité similaire à celle de leurs toxines parentales, mais peuvent également être moins ou même plus toxiques que ces dernières. Les mycotoxines modifiées sont problématiques car elles sont cachées de nombreuses méthodes de détection analytiques, ce qui conduit à une sous-estimation du niveau de contamination des aliments pour animaux.

Stratégies de prévention des effets des mycotoxines

L’approche la plus efficace pour réduire les effets néfastes des mycotoxines sur les animaux de production est l’utilisation de substances qui peuvent réduire l’absorption et favoriser l’excrétion des mycotoxines. Les adsorbants de mycotoxines à large spectre sont l’outil le plus efficace pour contrecarrer les effets des mycotoxines.

Pour prévenir les effets des mycotoxines sur les performances des animaux, Nutrex a développé la gamme de produits Free-Tox. La marque Free-Tox couvre une variété de produits, allant d’adsorbants composés uniquement de divers composants à base de silicate soigneusement sélectionnés, à des produits plus complexes avec des ingrédients plus divers qui agissent en synergie pour prévenir et contrer l’impact négatif de la contamination par les mycotoxines.

Les références sont disponibles sur demande.

Starbind

Adsorbants

Contactez-nous pour plus d’informations !